logo1
logo2
panier
  vide
Rechercher
bandeau
envoi-ami
mentions-legales
contact
newsletter
lexique
liens
compte
accueilinfosselectionvinstapassommeliercoffretspromos
logo Revue de presse, conseil en vin, infos et actualité des Zinzins du Vin ! Livraison en France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Irlande, Italie, Espagne, Portugal, Autriche, Danemark, Suède, Norvège, Finlande et Japon.
REVUE DE PRESSE
MIAM MIAM !
PRODUCTION "MAISON"
VIN & OENOLOGIE
RENCONTRES VIGNERONNES
ART & VIN
DESSINS DE COMPTOIR
CONCERTS
DÉGUSTATIONS
BONNES ADRESSES DE CAVES
ARRIVAGES !
ACTUALITÉS

MIAM MIAM !
Chose sereine
P1020882.jpg

On tombe parfois sur des bouteilles magiques, et c'est encore meilleur quand on ne s'y attends pas : La Sereine, millésime 1998, cépage syrah, appellation Cotes du Ventoux. J'en avais acheté quelques bouteilles en pensant qu'il deviendrait sûrement bon, mais à ce point-là... Le temps fait parfois très bien les choses : un sommet de rondeur et de velours en bouche, sur la mure sauvage, avec un beau grain de tanin qui soutient la fin de bouche, le tout emballé dans une robe d'encre... Ce vin n'a pas perdu un gramme de fraîcheur et de fruit, aucune lourdeur malgré sa puissance (il affiche un bon 15% !). À croire que le terroir et le vigneron étaient bons : on regrette juste qu'il n'ait pas continué d'en produire.

Cette cuvée fait bien partie des grandes, on n'a même pas envie de manger tellement c'est bon tout seul...

 
Grillades au Charivari !
P1030335_1.jpg

Soir d'été, viandes, sardines et rougets grillés au feu de bois. Le rouge de notre ami Loïc Roure fait parfaitement l'affaire : produit dans les côtes du Roussillon, sa cuvée de carignan "Charivari" a tout du grand Sud, mais sans la lourdeur. Fraîcheur et fruit, un magnum de pur raisin, à boire de l'apéro au dessert.

D'autres vins du Domaine du Possible également excellents : une syrah 100% "Couma Aco" et une cuvée élevée 18 mois "Le fruit du Hasard".


 
Huîtres et pétillant naturel (Décembre 2008)
IMG_4580.jpg
Tous les samedis de décembre, huîtres et fines bulles ! Pour réhausser les saveurs d'embruns de ces huîtres légères et iodées, une sélection de vins blancs finement pétillants, vinifiés au naturel et en méthode ancestrale.
Assiette d'huîtres à 6 € et vin à partir de 3,20 € le verre.
Quelques idées de vins blancs pétillants : Vouvray Pétillant 2004 du domaine Lemaire Fournier à 3,20 € le verre, Alsace pétillant 2007 de Gérard et Bruno Schueller à 3,70 € le verre, Champagne Grand Cru Extra-Brut de Michel Fallet à 5,40 € le verre...
 
Saucisse fumée du Val d'Ajol (Novembre 2008)
P1050037.JPG
En novembre-décembre aux Zinzins du Vin : assiette chaude de pommes de terre bio de chez Armel MARTIN, cuisinées en persillade, et saucisse fumée du Val d'Ajol, 8 €.
Un plat de tradition avec des vrais produits du terroir : l'andouille du Val d'Ajol est moins grasse que la saucisse de Morteau, moins forte en goût que l'andouillette classique, parfaite avec notre sélection de vins au verre.
 
Vieux sauternes et foie gras "maison" (Décembre 2007)
DSCF0024.JPG
Le temps est venu de servir quelques bouteilles de notre petite collection de Sauternes : le domaine du Rousset-Peyraguey, qui produit des vins vraiment "à part"...
Les vignes sont conduites en biodynamie par Alain Déjean, qui élève ensuite les vins 3 ans minimum en vieilles barriques sans ajoût de solution sulfitée. La robe est ambrée, les arômes vont de la cire d'abeille au rancio pour les plus vieilles cuvées, et surtout l'équilibre en bouche est superbe.
Pour l'avoir comparé plusieurs fois à millésime identique avec son célèbre et riche voisin, le château d'Yquem, on a toujours préféré celui d'Alain Déjean pour sa profondeur aromatique, son style moins boisé, son équilibre en bouche moins porté par le sucre, son caractère plus original.
Les vins du Rousset-Peyraguey sont encore vinifiés artisanalement, ce qui devient rare dans les appellations prestigieuses, et ne sont pas filtrés à la mise en bouteille.
Quand on y a goûté, on comprend vite pourquoi le vin de Sauternes a atteind un tel niveau de renomée : le terroir est là, il n'attend que le vigneron capable de le laisser s'exprimer...
Aux Zinzins du Vin, le verre de Sauternes : 4 euros, et l'assiette de foie gras maison : 5 euros.
 
Cantine italienne
P1030274.JPG

Un détour par la Riviera italienne, petit resto au hasard, la mer n'est pas loin, au frais dans les vieux murs de la ville, Finale Ligure. C'est complet à l'heure du service de midi : tous les ouvriers du coin mangent là, c'est bon signe... On repasse donc plus tard et on trouve une petite table de libre.

Menu du jour :
Entrée, thon fumé en tranches, assaisonné d'huile d'olive et de graines d'origan sauvage, de la pure gastronomie ...
Plat au choix : spaghetti aux petits coquillages ou friture de la mer, là encore on s'est littéralement empifrés, le tout arrosé d'un blanc en pichet, jeune et perlant (vivace disent les Italiens), super-buvable et moins cher que la bière.
Un des restos les plus sympas de l'année, car en prime on a eu droit à discuter avec la patronne qui connaissait quelques mots de français, ainsi qu'au dessert maison de la grand-mère : un riz au lait caramélisé...

P1030276_1.JPG
Le tout pour à peine plus de 10 euros par tête ...
On se pose tous la même question : comment se fait-il qu'en France on ne bouffe que du congelé à ce prix-là ? Chez nous dès qu'on veut bien manger avec un peu de vin buvable, c'est tout de suite un budget, et tout le concept branchouille qui va avec... Hé oui, forcément, vu que c'est cher, il faut bien simuler un peu de luxe autour des assiettes. Alors qu'une bonne cantine italienne...
Heureusement, il nous reste encore quelques bonnes tables, mais il faut connaître !
 
Accords vins & fromages
P1030829_1.JPG
Puisque c'est la saison, on a décidé de taper un peu dans le stock de grands vins blancs liquoreux : des vins de grande garde certes, mais qui n'ont pas été mis en bouteille QUE pour être gardés ! Donc on débouche.
En ce moment aux Zinzins du Vin, petites assiettes de dégustation vins & fromages, avec :
- Münster aux épices et une pincée de cumin, avec un verre d'Alsace en vendanges tardives (voir photo) du Domaine Pierre Frick, Domaine Binner ou Bruno et Gérard Schueller ;
- Roquefort et pate de coing, avec un verre de liquoreux du Sud-ouest, Domaine Rousset-Peyraguey en vieux millésimes de Sauternes, Domaine de la Ramaye ou Domaine de Causse Marines en Gaillac doux ;
Le verre de vin avec l'assiette sont à 5 ou 6 euros, et ça devrait durer jusqu'à Noël !
 
Pic-nic dégustation
P1010455.JPG
Un beau dimanche à la saison des cerises, à Besançon, des truites grillées à la façon japonaise, assaisonnées à la sauce de soja, et ce jour-là on était bien décidé à boire bon et naturel.
A l'apéro et avec les truites :
- un pinot blanc d'Alsace de chez Bruno Schueller, un 2004 encore plein de fruit, sur le coing et une pointe de fumé, une belle bouche : idéal pour se mettre en appétit ...
- un chenin blanc d'Anjou sec "The Picrate" d'Éric Callcut, Le Clos du Giron 1999, d'une profondeur et d'une pureté, extra !
P1010492.JPG
Après ça, un Côtes du Rhône 2004 du domaine de l'Anglore, cuvée de la Pierre Chaude, avec les grillades de viande, puis un ploussard de chez Brignot avec le fromage, et on a fini ce repas sous le cerisier en beauté avec un moelleux de chez Claude Courtois ... C'est vrai qu'en plein air, les bons vins sont encore meilleurs !